Voyager en Asie & Océanie

Top 4 des villes visiter en Chine

voyage-en-chine-4

La Chine est souvent considérée comme un pays de rêve pour ses paysages fantastiques, ses nombreux monuments classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO, mais un peu moins pour ses villes. Pourtant, c’est là que la magie opère, c’est en parcourant leurs avenues et leurs ruelles que vous découvrirez sa culture et le véritable visage de la Chine.

Partons à la découverte de l’Empire du Milieu à travers 4 villes emblématiques de la Chine d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Si les 3 premières sont connues, vous allez être surpris par la dernière.

1. Pékin, bien plus qu’une grande capitale

C’est souvent le point de départ d’un voyage en Chine, en raison de son interconnexion avec la plupart des grandes capitales du monde. Pékin est une ville immense, une ville mythique qui incarne si bien ce mélange entre tradition et modernité.

Pékin est également à l’image de la Chine, souvent incomprise car méconnue, sauf à travers quelques clichés et controverses. Non, ce n’est pas une ville aussi polluée que les médias le prétendent. Non, tous les anciens quartiers n’ont pas été rasés pour laisser place à des immeubles de style soviétique.

Selon le site Chine365 : « il y a deux types de personnes, ceux qui critiquent Pékin, et ceux qui sont allés à Pékin ».

voyage-en-chine-1

La ville s’est vraiment transformée avant les Jeux olympiques d’été de 2008. Des quartiers laissés à l’abandon ont été rénovés, les infrastructures de transport n’ont absolument rien à envier aux autres capitale, des architectures innovantes sont apparues.

Il y a une véritable âme dans cette ville, qui ne demande qu’à être découverte en solitaire et pas avec une agence de voyage qui vous promènera uniquement d’un site touristique vers un autre.

Il y a les incontournables, tels que la Cité interdite et la Grande muraille n’est qu’à une centaine de kilomètres au Nord, mais Pékin ne se résume pas qu’à cela.

Par exemple, l’ancien axe impérial, allant des Tours de la cloche et du tambour, passant par la Cité interdite, la place Tian’anmen pour arriver jusqu’au temple du Ciel vous plonge au cœur des deux dernières dynasties impériales à travers une route de presque 8 kilomètres de long, bordée de bâtiments qui retracent l’histoire de cette époque fascinante.

Le meilleur moyen de découvrir Pékin, c’est de ne pas chercher à le visiter, d’errer sans but pour souvent faire de belles rencontres, de pousser la porte de ces petits restaurants de quartier pour découvrir une gastronomie unique, d’aller au contact des Pékinois dans les parcs qui partageront avec vous des tranches de vie.

2. Xi’an, le berceau de la civilisation chinoise

La civilisation chinoise est l’une des plus anciennes du monde, et ses origines se perdent dans la nuit des temps. Ce que l’on sait, c’est qu’elle serait apparue sur les bords du Fleuve Jaune.

Cette région fertile a toujours tenu une place importante dans la lointaine histoire chinoise. C’est aussi là que le premier empereur de Chine, Qin Shi Huang a établi sa capitale après avoir unifié l’ensemble des royaumes qui s’affrontaient depuis des siècles.

voyage-en-chine-3

C’est à partir de ce moment, en 221 avant JC, que la Chine est née. D’ailleurs, en occident on l’appelle« Chine » en référence au nom de la première dynastie impériale chinoise : la dynastie Qin (qui se prononce tch’in en chinois).

Qin Shi Huang, un brin mégalomane était obnubilé par l’immoralité. Pour l’accompagner dans l’au-delà il a fait construire un immense mausolée avec une armée de plus de 8000 soldats en terre cuite.

Si vous n’avez jamais entendu parler de Xi’an, vous avez forcément entendu parler de l’armée de terre cuite. Elle a été découverte par hasard dans les années 1970, et Jacques Chirac a même déclaré « S’il existait jusque-là sept merveilles dans le monde, on peut dire aujourd’hui qu’avec la découverte de l’armée en terre cuite, nous tenons la huitième ».

Mais Xi’an ne se limite pas à cette merveille que des millions de visiteurs viennent admirer chaque année. Cette ville a une histoire riche et passionnante, car elle a été le départ de l’ancienne route de la soie, qui reliait l’orient à l’occident.

De cette époque glorieuse ou elle était la plus grande ville du monde, Xi’an conserve encore de nombreuses traces, dont sa forte communauté musulmane, qui possède son quartier au sein de l’ancienne ville et où vous pouvez déguster une des meilleurs cuisines de Chine.

3. Shanghai, le Paris de l’Est

Souvent présentée comme l’icône de la fulgurante progression économique de la Chine, Shanghai est la ville la plus cosmopolite du pays, et cela tient à son histoire récente. À l’origine, il ne s’agissait que d’un port de pêche, mais son statut a radicalement changé avec un événement qui a marqué la Chine a jamais : les guerres de l’opium.

Au 19e siècle, la Grande Bretagne tentait d’inonder la Chine avec de l’opium de contrebande afin de financer ses importations de thé. La dynastie régnante de l’époque, les Qing, n’ont pu faire face à la puissante armée britannique. La Chine fut contrainte de signer des accords et d’autoriser l’établissement de concessions étrangères dans plusieurs villes, notamment Shanghai.

De cette époque, il reste encore le quartier de l’ancienne concession française, dont les rues sont bordées de platanes.

Dans les années 1930, Shanghai était considéré comme le Paris de l’Est et la ville était réellement le centre de l’Asie. Le monde du cinéma, du théâtre et de la mode y étaient florissants. C’est à cette époque que le monde a découvert la robe qipao qui est devenue le symbole de la femme chinoise.

voyage-en-chine-2

Dans les années 1980, Deng Xiaoping, nouveau président de la République Populaire de Chine, lance de grandes réformes d’ouverture. De nombreuses usines sont implantées sur des zones franches le long de la côte Sud et Est. Shanghai prend son envol, devenant progressivement la capitale marchande de la Chine.

Les rives du fleuve Huangpu sont à l’image de la ville : d’un côté, le Bund, une longue promenade bordée de bâtiments de style occidental datant de l’époque coloniale, et de l’autre côté le quartier de Pudong. Ce qui n’était dans les années 1980 qu’une zone marécageuse est devenue aujourd’hui un immense centre financier dont les tours qui s’illuminent la nuit sont devenues l’image que le monde entier se fait de Shanghai.

Cette ville immense, de plus de 24 millions d’habitants, est le symbole de la Chine d’aujourd’hui, mélange d’architecture traditionnelle et de modernité, qui évolue à une vitesse folle.

4. Chongqing, la plus grande ville du monde (oui, vraiment)

Avec plus de 32 millions d’habitants, Chongqing est la plus grande ville du monde et c’est aussi la plus méconnue. Peu de personnes en ont entendu parler et encore moins savent la situer.

Située au centre de la Chine, à côté de la province du Sichuan dont elle était à l’origine rattachée, Chongqing possède le statut de municipalité. C’est-à-dire que c’est une ville tellement grande qu’elle est située au même niveau que les provinces dans les divisions administratives.

C’est une ville fascinante qui a eu une croissance exponentielle à partir des années 2000, bien que son histoire remonte à plus de 2000 ans.

L’aspect le plus fascinant de Chongqing est que la ville est construite en grande partie sur des flancs de montagne. Il y a donc énormément d’escalier, d’escalators et des bizarreries à vous faire perdre vos repères. Par exemple, il est courant d’entrer dans un bâtiment en rez-de-chaussée, de monter plusieurs étages, et de se retrouver à nouveau au rez-de-chaussée d’une rue située plus de 20 mètres plus haut !

Chongqing fait partie de ces villes situées en dehors des circuits touristiques classiques, et pour ceux qui aiment sortir des sentiers battus, c’est une destination incontournable. Même si la barrière de la langue peut vraiment être un problème (prenez des cours de chinois avant), c’est aussi là que vous allez certainement découvrir la véritable Chine.

voyage-en-chine-5

Si peu d’étrangers s’y rendent, Chongqing reste une destination prisée par les Chinois qui viennent pour ses nombreuses sources d’eau chaude, mais aussi pour sa cuisine très (très!) épicée.

On y déguste notamment des fondues chinoises, divers morceaux de viande ou de légumes sont plongés dans un bouillon tellement épicé qu’il est couleur rouge sang !

Ces 4 villes chinoises ne sont qu’un bref aperçu de ce que vous pourrez découvrir lors d’un voyage en Chine. Le point le plus important à retenir est de ne pas vous focaliser uniquement sur les sites touristiques. Chaque ville a une histoire particulière, une ambiance spécifique, une âme qu’il faut chercher à découvrir en y déambulant sans but.

Fati Abdelli

Fati Abdelli, je suis née en France dans le 93. C’est mon travail (chez Amazon) qui m’a envoyé au Sénégal pour développer un partenariat avec une usine d’emballage près de Dakar.
À force d’aller-retour, je pris le temps de découvrir petit à petit aux grès de voyages splendides ce pays magnifique, riche culturellement et humainement. Et cela m’a donné l’envie d’aller explorer ce vaste continent, l’Afrique.

Vous pourriez aussi aimer...