Lac rose

 

Le lac Retba, plus connu sous le nom de lac rose est, avec Gorée, l'étape touristique la plus prisée au Sénégal. Passage obligé des tours-opérators, il ne faut pas oublier que c'est d'abord un lieu de travail laborieux!

La récolte de sel au lac rose, c'est 24h/24, artisanalement!

 

SSite mythique depuis que la ligne d'arrivée du "Paris-Dakar" se situe derrière la grande dune, entre mer et lac, ne manquez pas de visiter les petits villages aux alentours.

Aller à la rencontre des "pêcheurs de sel"...et, prendre un verre chez "Noah" Abou Bâ le rasta sous la paillotte-bar. (Bonne chance pour la traversée de la galerie d'artisans-antiquaires...) ou l'autre paillote, plus calme de l'autre côté du lac, dans la bananeraie. Une merveille de gîte!

http://www.gitedulac.com/gitedulac/gite_du_lac.html

Vu la densité de sel, se baigner est quasi impossible, mais s'asseoir sur l'eau pour lire son journal, c'est super! C'est une algue microscopique qui donne sa couleur au lac Retba. Elle oxyde le fer contenu dans le sel. 320gr.au litre!

Le lac rose, c'est aussi la piste et les dunes qui relient la mer...à l'arrivée mythique du "Paris-Dakar". Parking des machines parvenues à bon port devant "l'étoile du lac"où vous pouvez louer des quads pour "faire" la dernière étape. Dommage que ce site se dégrade, tant au niveau de l'étendue du lac que des constructions de commerces et de villas résidentielles...

Loin du tumulte touristique, des Saï-Saï de tout poil, il y a les petits coins cachés du lac rose. Ses cultures maraîchères, ses bananeraies,...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Aventurez-vous à quelques centaines de mètres du lac; des villages, des cultures sont aussi à découvrir! Et, le dispensaire "Thierry Sabine" dans le village qu'il a financé quasi totalement à Niaga Ouoloff, près du Lac rose.

Je termine la visite par mon copain Mahomet, 8 mois en décembre 2004...futur pêcheur de sel...

Retour