Comment découvrir le Pays Bassari simplement

Le Pays Bassari fait maintenant partie du patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. Où se trouve-t-il? Ce territoire est situé dans le sud-est du Sénégal entre la Guinée et le Mali et le Parc National du Niokolo-Koba occupe la quasi-totaité de sa surface.

Si vous envisagez de visiter le Pays Bassari, pays de difficile accès, il faut prendre un vol jusqu’à Dakar, puis parvenir à avoir une correspondance à Kédoudou un jour de marché pour enfin continuer le trajet en 4X4 et pénétrer dans les terres. Une fois sur place, vous aurez la possibilité de connaître une culture à la fois riche et ancienne qui conserve encore ses rites ancestraux. De plus, vous pourrez jouir d’une ambiance inoubliable grâce à ses grandes fêtes et ses repas conviviaux que Le Pays Bassari a exporté dans le monde entier.

afrique-senegal-pays-bassari-circuit-1-image

Un avant-goût du mystérieux Pays Bassari

Le paysage du Pays Bassari est formé de collines et est situé dans les contreforts du massif Fouta Djalon. De plus, il est composé de deux environnements géographiques contraires, les montagnes du sud d’un côté et les plaines du nord de l’autre.

L’occupation ancestrale de la région est présente dans la région du sud où abondent les grottes et les reliefs abrupts, ainsi qu’un grand nombre de vestiges archéologiques.

Les cultures, les savanes boisées et les prairies occupent le nord de la région.

Il convient de démarquer trois aires géoculturelles, toutes distinctes aussi bien culturellement que morphologiquement: Bandafassi, la région Bedik, Salemata, la région Bassai et Dindéfélo, la région Peul.

En effet, les peuples de ces différentes régions ont développé des cultures spécifiques en harmonie avec l’environnement qui les entoure. Regroupés autrefois sur des hauteurs afin de contrôler les plaines, les villages sont aujourd’hui dispersés pour pouvoir vivre près des champs.

Chaque peuple du Sénégal oriental expose ses particularités culturelles au moment des célébrations des fêtes traditionnelles. Ces cérémonies sont les temoins de leurs pratiques agro-pastorales, sociales et spirituelles ainsi que de l’interaction entre les peuples.

Le Pays Bassari est aussi la porte ouverte sur le parc national du Niokolo-Koba

Le Pays Bassari ne peut pas être mentionné sans faire référence au Parc National du Niokolo-Koba. En effet, cette réserve naturelle est le refuge de plus de 80 espèces de mammifères parmi lesquels se trouvent les lions, les panthères, les hyènes, les hippotragues, les lycaons, les buffles , les hippopotames et de 300 espèces d’oiseaux .

La flore du Niokolo-Koba est aussi très diversifiée. Elle est abondante le long des rivières, tandis que les plaines et les vallées sont composées de savane boisée. D’autres parties sont peuplées de plantations de bambous.

afrique-senegal-pays-bassari-circuit-2-image

Un voyage aux Pays Basseri n’est pas à la portée de tout le monde

Peu connu, à cause de la difficulté pour y accéder, le Pays Bassari est une région que les agences de voyages oublient de proposer parmi leurs circuits touristiques, seules quelques-unes d’entre elles en tiennent compte.

Cependant ceux qui ont la chance ou la possibilité de le visiter, finissent par comprendre le mal occasionné par la mondialisation, à ces populations isolées.

La globalisation oblige, malgré tout, ces peuples séculaires à se transformer petit à petit de manière à s’adapter au mode de la vie moderne.