Hommage à notre Ami Léon Dionou

Léon était notre Ami, depuis 7 ans. Notre compagnon d'expédition au Sénégal, en Gambie.
Léon Dionou était toujours là quand on débarquait au Sénégal. Il passait quasi chaque jour à la maison, par amitié. Par amitié aussi il nous accompagnait souvent pour aller aux commissions, emmener les gosses en ballade à Bandia, à Nianing, à Mbour, à Fatdiouth.
Et puis, Léon, c'était aussi notre Ami des découvertes Sénégalaises!
Le pays Bassari, le pays Bédick, la Casamance, le Niokolo, Karabane, la Gambie, la vallée du fleuve Sénégal, le Djoudj, le Fouta,... Des milliers de kilomètres dans nos bons vieux 4X4 poussiéreux, déglingués... ascension des montagnes Bédick sous la chaleur, à flanc de cultures de coton, baignade à la cascade de Dindefello, ataya chez Amath à Karabane, ensablement dans le désert de Lompoul, découverte de St Blaise à Savoigne, du père Emmanuel, Les longues ballades en pirogue au Djoudj, dans le Saloum, dans le delta du fleuve Casamance. Ziguinchor, kolda. Les soirées à Tambacounda, les marchés de brousse. Le village de son papa avec ses soeurs, son oncle. Le village maternel en Casamance avec tous les gens qui l'ont vu grandir. Le pèlerinage sur la tombe de sa maman. Le décès de son papa et le deuil de son ethnie Mankagne qui veux que l'aîné porte 6 mois durant une calebasse sur la tête. Combien de fois l'as tu oubliée Léon...et j'étais là, amical pour te la tendre ou te la replacer sur la tête...
Des milliers de souvenir avec Léon et mes potes de raid. Jacques, Guy, Julien. Léon, toujours attentif à nous, ses copains. Attentif aussi à notre bien-être, au bon fonctionnement du véhicule. Chauffeur dans l'armée, il savait conduire, piloter, se jouer des mécaniques...et nous riions, lui et moi, de mes demandes incessantes de manger, de boire un coup...

Léon était Casamançais, catholique, avait une femme, des enfants, une famille à Mbour. Le palu l'a emporté en octobre 2005.
Jamais tu ne seras oublié Léon! Tu as fait de la peine Léon, tu nous as fait pleurer. Nous, Michel et sa famille, tes copains de route, tous ceux que tu as aimé et qui te l'ont bien rendu!
Tous ceux à qui j'ai, un jour, recommandé mon Ami pour des excursions au Sénégal ont découvert un homme bon, gentil, serviable, attentif, fidèle.
Nous retournerons vers toi Léon, vers ta tombe, vers tes villages, ta famille. Tu manques Léon!

Salut Léon, Ami. A bientôt!

retour index site